Accueil du site > LIVRE : Apostasie par Ignorance > 02-Raisons de la conversion de M. Saye Zerbo > Raisons de la conversion de M Saye Zerbo d’après lui et critique
      

Raisons de la conversion de M Saye Zerbo d’après lui et critique

Publication en ligne : mercredi 12 mai 2004, par Maître Simozrag

2.1 D’après l’auteur :

L’auteur explique dans la première section de son ouvrage les raisons de sa conversion au Christianisme intervenue lors de sa détention alors qu’il fut « petit-fils, premier né du premier musulman de Tougan . »

Selon lui, sa conversion est une réponse à la volonté de Dieu qui l’a sauvé de tous les malheurs qu’il avait connus quand il était musulman, d’autant plus que le Coran le lui permet (Sourate de la Vache 2 . 256) et que le prophète de l’Islam s’est déclaré incapable de sauver quelqu’un du jugement de Dieu. Au moyen de l’expression : « enfermé musulman et libéré chrétien », l’intéressé entend insinuer qu’en tant que musulman, il était malheureux et qu’il n’a connu le bonheur qu’après sa conversion au Christianisme. En d’autres termes, l’Islam symbolise selon lui la captivité et le Christianisme la liberté. Les motifs de sa conversion peuvent se résumer comme suit :

- le Christianisme lui permet d’avoir davantage d’assurance en matière de salut.

- Jésus, selon l’Islam et les musulmans, « sera le témoin final en qui tout le monde croira »

En outre, sa conversion serait conforme aux enseignements de l’Islam. Par ailleurs, après avoir démontré à un de ses visiteurs musulmans « l’inconstance du Coran et l’immuabilité de la Bible », il lui posa cette question : Suis-je toujours pour toi un rebelle ? Son visiteur lui répond : « Certainement pas, tu n’es pas un rebelle en suivant Jésus ; et c’est même une recommandation et une bénédiction selon le Coran lui-même » (page 19)

2.2 Réplique :

En réalité, le fait que M. Zerbo parle de « l’inconstance du Coran », montre bien qu’il n’a rien compris à ce glorieux Livre dont la vertu, la véracité et la pertinence ne peuvent échapper qu’à des consciences aveugles. Ce qui explique, sans doute, le désintérêt et l’absence de motivation qui sont à l’origine de l’abjuration de notre frère Président. En d’autres termes, l’auteur n’en était pas convaincu parce que son scepticisme ne lui a pas permis de s’y intéresser.

Selon ses dires, M. Zerbo n’a pas résisté à l’épreuve. Dieu éprouve par le bien et par le mal. L’intéressé ne doit pas oublier que c’est Allah qui l’a fait Président de la République. Jusqu’ici tout allait bien, semble-t-il, mais il a suffi de quelques désagréments pour que M. Zerbo retourne sur ses pas, à l’instar de ceux au sujet desquels, le Coran a dit : « Il en est parmi les gens qui adore Allah superficiellement. S’il leur arrive un bien, ils en jouissent tranquillement. Et s’il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi et la vie de ce monde et la vie future. Voilà une perte certaine » s22, v11

Ce que M. ZERBO appelle des malheurs ne sont que des épreuves que Dieu fait subir à tout croyant pour sonder son cœur, comme Il a éprouvé les Prophètes et les vertueux. « Est-ce que les gens pensent qu’on les laissera dire : « Nous croyons ! » sans les éprouver ? Oui, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux. Allah connaît ceux qui disent la vérité et Il connaît les menteurs. » s29, v2, 3

M. ZERBO n’est pas sans savoir que Jésus a subi des rudes épreuves, tout comme Abraham, Joseph, Job, Jonas, Zaccaria, Jean Baptiste et bien d’autres.

Malheureusement, M. ZERBO a échoué à l’épreuve, celle-ci ayant révélé la faiblesse de sa foi.

Au demeurant, l’intéressé n’a jamais dissimulé ses doutes sur l’origine divine du Coran. Après avoir atteint son objectif, l’épreuve a cessé, n’ayant plus sa raison d’être. De l’absence d’épreuve, il résulte une embellie que l’intéressé estime consécutive à sa conversion au Christianisme, alors que cette embellie pour un croyant qui réfléchit est un mauvais signe. Autrement dit, le Bonheur que l’auteur attribue à sa conversion au Christianisme ne peut être que son salaire ici-bas, à l’exemple de ceux auxquels Dieu accorde les biens de ce monde pour solde de tout compte ; mais ils n’auront aucune part dans la vie future. Quant aux voix qu’il entendait, il est très probable que ce fût Satan qui l’aurait induit en erreur, alors que l’intéressé croyait que c’était Dieu. Ce genre de communication directe par un ange ne s’adresse qu’à un prophète au titre de la révélation qui lui est faite par Dieu ; Muhammad étant le dernier prophète qui a reçu la dernière révélation divine. Plus de révélation divine depuis la mort de celui-ci. Par conséquent, les communications avec le monde spirituel ne peuvent être en réalité que sataniques, à l’exception de certaines visions ou communications faites en rêve. Celles-ci peuvent être d’origine divine, comme elles peuvent être d’origine satanique également.

A travers le livre de M. Zerbo, on peut facilement comprendre pourquoi Dieu l’a abandonné. La question se pose de savoir s’il était animé d’une foi pure, sans doute et sans mélange ? Etait-il un vrai Musulman ? En tous cas, celui qui lit son livre, répondrait sûrement par la négative. Ses critiques, plutôt ses accusations contre le Coran et le prophète Muhammad reflètent la fragilité de sa foi en tant que Musulman. Ce seul fait peut entraîner sa déchéance. C’est bel et bien une déchéance car il a échangé le meilleur pour le moins bon, le tawhid de l’Islam contre le chirk de la Trinité. En effet, être musulman n’est pas donné à tout le monde ; le seul fait de se lever à cinq heures du matin pour commencer une prière qui doit se répéter cinq fois dans la journée, est vraiment pénible sauf pour les croyants sincères.

Si je dois mettre un bémol à mon appréciation de l’événement, je dirais que sa conversion serait pour le moins une dégradation. Je dis pour le moins, c’est-à-dire dans le meilleur des cas, parce qu’il y a des Chrétiens qui ont basculé dans le polythéisme et l’idolâtrie. Il est rare de trouver présentement des Chrétiens dignes du qualificatif de gens du Livre, à l’exception des unitariens qui sont une minorité éparpillée dans le monde, notamment en Europe et en Amérique. Ceux-là sont des vrais Chrétiens qui croient en l’unité absolue de Dieu. Ils nient la Trinité, le péché originel, l’incarnation de Jésus, etc. Pour eux Jésus est seulement homme et prophète.

Selon l’école hanafite, les Gens du Livre sont ceux qui remplissent ces trois conditions :

1) se réclamer d’une religion qui a été révélée par Dieu ; 2) se référer à des écritures qui étaient à l’origine celles laissées de façon authentique par un messager de Dieu ; 3) ne pas être devenu polythéiste. [1]

Les Chrétiens de notre époque remplissent-ils les deux dernières conditions ? Font-ils référence à des écritures authentiques ?

Combien de fois le Coran évoque-t-il cette catégorie de mécréants et d’idolâtres parmi les gens du Livre ?

Je laisse au lecteur le soin de répondre à ces questions. Espérons que M. Zerbo ne soit pas de ceux-là. Ce dernier soutient que sa conversion est une réponse à la volonté de Dieu qui l’a sauvé de tous les malheurs qu’il avait connus quand il était musulman, d’autant plus que le Coran le lui permet (Sourate de la Vache 2 . 256)

2.3 Autre réplique :

Ce verset dit : « Pas de contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement. » Allah dit : ne contraignez personne à embrasser l’Islam parce qu’il est d’une clarté évidente, et qu’il contient des preuves irréfutables, de sorte qu’il n’est nulle besoin de faire usage de la contrainte pour sa compréhension. Grâce au Coran, la vérité s’est distinguée de l’égarement, le vrai du faux, la foi de l’incroyance. L’appel étant adressé aux Musulmans afin qu’ils ne pratiquent pas la conversion forcée des non-musulmans à l’instar des colons et des croisés envers les indigènes musulmans ou des chevaliers teutoniques qui baptisaient les enfants avant de les brûler vifs et les faire ainsi mourir dans la foi chrétienne. Le verset ne dit pas que les Musulmans sont libres de changer de religion.

Certes, l’Islam n’oblige personne à l’embrasser, la foi ne s’impose pas, elle relève du libre choix de l’individu dans le cadre de la liberté de conscience reconnue par l’Islam bien avant qu’elle le soit par la charte universelle des droits de l’Homme. Dieu, Exalté a dit : « Et dis : la vérité émane de votre Seigneur, croira qui voudra et niera qui voudra. » s18, v29

Et Il a dit, exalté soit-Il : « Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyant ? » s10, v99.

Mais la religion en Islam ne se réduit pas à une simple question de foi ou de croyance confinée dans la conscience de l’individu. C’est, on ne le répète jamais assez, un système complet de vie comprenant des lois, des rites, des valeurs, des traditions régissant et l’organisation et la vie d’une communauté.

De ce point de vue, l’Islam n’accepte pas que la religion se transforme en souk où les gens entrent et sortent comme ils veulent et quand ils veulent. Pour revenir à notre sujet, faut-il rappeler à M. Zerbo les crimes de l’Eglise occidentale, les massacres, la torture, l’inquisition, l’esclavage perpétrés au nom de la foi chrétienne ? Accepte-t-il d’assumer l’histoire ensanglantée du Christianisme ?

En tant qu’Africain descendant de Canaan, ce dernier est-il conscient du fait qu’on a falsifié les Ecritures bibliques pour faire de lui un esclave : « Maudit soit Canaan ! Qu’il soit l’esclave des esclaves de ses frères ! » Gn 9.25 Tandis que le Coran l’a affranchi et honoré.

Dieu dit : « Nous avons ennobli les fils d’Adam. Nous les avons porté sur la terre ferme et sur la mer. Nous leur avons accordé d’excellentes nourritures. Nous les avons nettement préférés à plusieurs de nos créatures. » s17, v70

« ô hommes ! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle. Nous vous avons constitués en peuples et en tribus pour que vous vous connaissiez entre vous. Le plus noble d’entre vous auprès de Dieu, est le plus pieux. » s49, v13

Et le prophète de préciser : « Vous êtes tous d’Adam et Adam a été créé de terre, l’Arabe n’a aucun mérite sur le non-Arabe ni le blanc sur le noir sauf par la piété. »

En Islam, la différence de couleur n’est jamais un critère de préférence ou de favoritisme : « Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre, la diversité de vos idiomes et de vos couleurs. » s30, v22

M. Zerbo semble avoir oublié les horreurs que les colons et les négriers ont fait subir à ses ancêtres sous la bénédiction de l’Eglise occidentale. Cette dernière a justifié l’esclavage des Nègres au moyen d’une explication aussi honteuse que fallacieuse du texte susmentionné de la Genèse en s’appuyant sur l’idéologie coloniale de la hiérarchisation des races.

N’est-ce pas le pape Nicolas V qui autorisa, par une bulle datée du 8 janvier 1454, le roi du Portugal à pratiquer la traite pontificalement justifiée par le seul argument d’une malédiction divine qui repose encore sur ce peuple africain. [2]

N’est-ce pas Bossuet qui déclara à son tour : « Abolir l’esclavage serait condamner le Saint-Esprit qui ordonne aux esclaves, par la bouche même de Saint-Pierre, de demeurer en leur état et n’oblige pas le maître à les affranchir. » [3]

N’est-ce pas le père Dutertre qui a écrit : « Je ne sais ce qu’a fait cette malheureuse nation à laquelle Dieu a attaché comme une malédiction particulière et héréditaire, aussi bien que la noirceur et la laideur du corps, l’esclavage et la servitude. C’est assez d’être noir, pour être pris, vendu et réduit à l’esclavage pour toutes les nations du monde. » [4]

Il est vrai que le symbolisme des couleurs énoncé par Montabert au début du XIXème siècle reste le fond idéologique de l’Eglise occidentale : Le blanc est le symbole du bien, de la divinité ; le noir est le symbole du mal, du démon.

M. ZERBO se permet de forcer le sens du verset de non-contrainte en religion pour justifier son apostasie, alors que Dieu dit :

« La religion auprès d’Allah, c’est l’Islam » s3, v19

« Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera point agréé, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants » s3, v85

« Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. » s5, v3

« Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l’Islam » s6, v125

Dieu n’a pas parlé du Christianisme : la Religion que Dieu accepte, c’est l’Islam, II agrée l’Islam comme religion, Quiconque Allah veut guider, le guide vers l’Islam. Le mot ‘‘Christianisme’’ n’existe nulle part ni dans le Coran ni dans la Bible.

D’ailleurs, toutes les religions portent le nom de leurs fondateurs ou du lieu de leur naissance. Par exemple, le Christianisme est ainsi appelé par rapport au nom du Christ ; le bouddhisme de Bouddha ; le zoroastrisme de Zoroastre, le confucianisme de Confucius, le judaïsme, du nom de la tribu juive de Juda où elle prit naissance. Seul l’Islam a cette particularité de n’être associé à aucun homme ou peuple déterminé. L’Islam n’est le propre d’aucune personne, d’aucun peuple, d’aucun pays, il n’est pas le produit d’une invention humaine, c’est une religion universelle, d’origine divine, destinée à l’humanité toute entière. Dans ce contexte, il convient d’expliquer le sens du mot Islam afin d’éclairer le lecteur :


Notes

[1] Fiqh as-sunna, tome 2 p. 382

[2] Louis SALA-MOLINS : Le Code Noir ou le calvaire de Canaan, PUF 1987, p.60

[3] Assani Fassassi : Sursaut de l’Afrique qu’on achève, édition Al Qalam, Paris 1995, p.161

[4] Cf. Histoire Générale des Antilles habitées par les Français

23 Messages de forum

  • La foi s’oppose à la foi ; et quel orgueil ! qui peut se permettre d’affirmer que Dieu a abandonné quelqu’un ?

    Guy ROGER

    • Guy Roger, tu ferais mieux de bien lire ta bible. Jésus (paix sur Lui) est supposé avoir dit sur la croix, "Seigneur, Seigneur, pourquoi m’as-Tu abandonné (li ma sabaqtani) ?". Donc, traites-tu Jésus d’orgueilleux ?

      Par watachi

      • Je crois que tu ne connais pas ta bible et tu joues avec les mot. Ce que M. Roger te fais remarqué c’est que c’est toi l’orgueilleux qui décide que Dieu a abandonné M. Zerbo. Ton dieu le fait sans nul doute et il t’attend impatiemment. Mais Dieu, le Dieu des chrétiens n’abandonne personne, c’est un Dieu d’amour. Jésus à parlé de lui même, il est le seul à avoir pris sur lui tous les péchés du monde, et il a eu le salaire du péché, la mort. La mort ce n’est pas la mort physique, c’est la séparation d’avec Dieu. Notre Dieu, Jésus fils de Dieu a pris sur lui cette malédiction en acceptant avant la création de souffrir pour racheter l’homme, car Dieu savait et sait le présent et l’avenir. Mais je ne suis pas la pour te faire un cours sur la bible. allah n’est pas le Dieu des chrétien et isâ n’est la notre Jésus, comme Myriam n’est pas Marie, notre mère. Toute personne qui connait le coran et la bible voit très bien les mélange dans le temps et l’histoire et les réécriture que le coran fait des évènements de la bible. allah pour nous chrétiens est satan et le paradis de l’islam est un lupanar, rien à faire avec la jouissance de Dieu. L’islam prône la haine, non pas l’amour et toute musulman qui vit dans les pays en majorité musulman est a risque s’il ose se poser des questions concernant ses choix religieux (après tout c’est seulement de son âme dont il est question) risque sa vie, sa famille, son emplois etc. Tu te cache derrière allah pour éviter de réfléchir profondément sur ce que tu lis. La règle d’or de l’islam... ne pas remettre en question... le doute est le début de la mécréance... ce qui tranche radicalement avec l’enseignent de Jésus. Mathieu 7.7Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira. 8Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. 9Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? 10Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? 11Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. . Mais allah (satan) ou ceux qui se cache derrière ne veulent pas que les gens cherchent et se remettre en question car les ténèbres ne supporte pas la lumière.

  • J’ai de la peine pour Monsieur Zerbo vous avez du avoir commis des erreus qu’allah ne vous a certainement pas pardonnées et c’est pour cela qu’il vous a dérouté à cet âge de votre vie. vous devez souffrir intérieurement et je vous plains J’espère qu’Allah vous nettoie le coeur

  • De Natan Qoriq : il est en effet fort judicieux de souligner le caractère universel de l’Islam, c’est LA RELIGION DE DIEU LE DIEU UNIQUE DE TOUS LES HOMMES ET DE TOUTE LA CREATION, C’EST UNE RELIGION UNIVERSELLE ! A l’opposé le christianisme tient lieu d’un particularisme païen et idolâtre tout à fait incompatible avec une quelconque notion d’universalité !

  • DE NATAN QORIQ : pour répondre à ce mr Zerbo converti au christianisme se reporter à l’article de notre cher MAITRE SIMOZRAG : Il convient de n’adorer qu’Allah et de mettre toute sa confiance en Lui, le DIEU UNIVERSEL UNIQUE ! TOUTE AUTRE VENERATION EST INTERDITE DANS LE VRAI MONOTHEISME ! DES LORS TOUTE CONVERSION AU CHRISTIANISME PAIEN ET POLYTHEISTE SE REVELE COMME UNE HERESIE !

  • Le chritiannisme n’est pas la réligion que DIEU a révélé a Jésus fils de Marie (psl).Il est une ruse de Satan le damné.Le chritiannisme est le plus grand mensonge que satan a inventé pour égarer les enfants d’Adam.Jésus dans Jean 17:3 dit :<< lavie éternelle consiste pour eux à te connâitre toi le seul vrai Dieu et celui que Tu as envoyé Jésus Christ. Dans Marc 10:18-22, Jésus répond à un homme qui le désigne en ces termes : bon Maître !Et Jésus lui demande :<< Pourqoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu>>. Il informe le même homme que pour avoir la vie éternelle,il serait mieux pour lui d’ appliquer les commandements. Il n’a dit nulle part dans la bible de croire à sa mort sur la croix pour avoir la vie éternelle.Ou de croire qu’Il est Dieu fait chair.Le chritiannisme n’est rien d’autre que polythéisme.

  • Salam ALaikhum Maitre

    Un internaute cite le verset ci dessous : S.8.67 : Un prophete ne devrait pas faire de prisonniers avant d’avoir massacres (slaughter) les mecreants sur la terre. Vous voulez les biens d’ici-bas, tandis qu’Allah veut l’au-dela. Allah est Puissant et Sage.

    En arabe ca donne ceci qu il dit :67. Ma kana linabiyyin an yakoona lahu asra hatta yuthkhina fee al-ardi tureedoona AAarada alddunya waAllahu yureedu al-akhirata waAllahu AAazeezun hakeemun

    La discussion porte donc sur le mot "massacres" (slaughter en anglais) qui pour pour moi est une mauvaise traduction

    Ne maitrisant pas l arabe pouvez vous nous donner la bonne traduction en arabe et en francais svp et nous situer le contexte de ce verset ? Merci d avance

    • wa alaikum assalam wa rahmatullah,

      dans le verset que vous citez, le mot massacres (slaughter) n’existe pas. Le verset dit : " Il ne sied pas à un prophète de faire des captifs tant qu’il n’a pas réduit les infidèles à l’impuissance."

      D’autres versions : "tant qu’il n’a pas vaincu", "avant d’avoir prévalu", "avant d’avoir mis les mécréants hors de combat". C’est le sens du verbe "atkhana". Al-Itkhane, c’est la persistance, la continuité du combat jusqu’à la victoire.

      Quand on fait des prisonniers, cela veut dire qu’on cesse le combat et qu’on passe à la trêve.

      Le reproche fait au prophète (Paix sur lui) est d’avoir cessé le combat avant de vaincre les infidèles, avant de les mettre hors d’état de nuire.

  • ALMAMYO.

    Vous dites que Dieu fait subir des épreuves aux croyants pour tester leur foi mais si Zerbo s’est converti au Christianisme et qu’il se converti à nouveau à l’Islam, que diriez vous ? Sûrement vous diriez qu’il s’est remis en cause et vous allez lui donner la raison. Mais moi je trouve que votre explication tient pas la route.

    Parce que le même fait peut se présenter chez quelqu’un un chrétien par exemple qui se retrouve après son épreuve à l’islam : Diriez vous que il a été éprouvé par Dieu et qu’il s’est détourné du droit chemin qui est le christianisme ?

    Je veux une explication objective dépourvue de tout fanatisme. Qui est éprouvé réellement est ce tous les habitants de la terre ou seulement les musulmans ?

    • Votre question sur l’épreuve n’est pas claire. L’épreuve ne s’applique pas aux seuls musulmans. Tous les êtres humains sont soumis à l’épreuve. Veuillez préciser votre question. Je vous dis une chose : Il y a des gens qui ont leur récompense, leur part de bonheur ici-bas mais n’auront rien dans l’autre monde. D’autres seront récompensés pour leurs souffrances ici-bas, d’autres sont heureux ici-bas et dans l’au-delà, au contraire d’autres sont malheureux ici-bas et dans l’au-delà. Que voulez-vous savoir exactement ?

  • ALMAMYO

    Maître vous parlez des unitariens et qu’ils sont éparpillés dans le monde entier. Donc ceux ci d’après vous peuvent refuser l’islam et donc le prophète sans être blamé par Dieu ? Je ne vous comprends plus ;

    • Allah dit dans le Coran :

      "Mais ils ne sont pas tous pareils. Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets d’Allah en se prosternant.

      Ils croient en Allah et au Jour Dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes œuvres. Ceux-là sont parmi les gens de bien." s3 v113,114

      "Certes parmi les gens du Livre, il en est qui croient en Allah, qui tiennent pour véridique ce qui vous a été révélé ainsi que ce qui leur a été révélé et qui, entièrement soumis à Allah, ne troquent jamais Ses enseignements à vil prix. Voilà ceux dont la récompense est auprès de leur Seigneur. En vérité, Allah est prompt à faire les comptes." s3 v199

      • C’est Almamyo. C’est votre réponse que j’attendais et c’est un peu décourageant maître. depuis un certain moment je me promène avec un ancien fils d’imam qui me dit beaucoup de choses et je viens de trouver une confirmation. Vous voyez le Coran se contredit car lorsqu’on regarde votre réponse elle contredit directement ce verset qui dit que : celui qui désire une autre religion ne sera pas agrée.

        • Raisons de la conversion de M Saye Zerbo d’après lui et critique 10 août 2013 11:31, par Maître Simozrag

          Écoutez Almamyo, le Coran ne se contredit pas. La Parole de Dieu est très subtile, très délicate. Il dit que la religion auprès de Dieu est l’islam. "Et quiconque désire une religion autre que l’islam, ne sera pas agréé et il sera dans l’au-delà parmi les perdants." s3 v85

          Le mot "Islam’ veut dire soumission à Dieu.

          Où est la contradiction ? Le fait qu’une catégorie de gens du Livre soit l’objet d’éloges dans le Coran et ne soit pas vilipendée ? C’est normal. Dieu dit que ces gens auront leur récompense. Dieu est Juste. Ceux qui font le bien, Dieu les récompense selon leurs mérites. Être musulman et mériter une récompense en dehors de l’islam, ce n’est pas contradictoire.

          Ceux qui font le bien doivent être récompensés sans qu’ils soient musulmans. C’est le minimum qu’exige la justice divine.

          De plus, qui dit que telle ou telle catégorie de personnes ne sont pas considérées par Dieu comme des musulmans ?

          • Maître suivez mon raisonnement : Vous parlez des chrétiens unitariens qu’is auront le paradis bien que remplis de la foi chrétienne et donc si c’est le cas pourquoi dieu dit qu’ils sont mécréants et pourquoi n’ont ils pas le coran pour référence ? Non Monsieur voyez un peu comment c’est de la cacophonie. Vous savez je sais que vous allez me répondre mais je veux que vous tapez simplement sur you tube ce titre :

            Moussa Koné ancien fils d’iman

            . Le film n’est pas trop long et vous verrez les contracditions du Coran. Je vous laisse 2 ou 3 jours pour ce film et prochainement vous verrez les refutations et erreurs du saint coran par le grand prête copte égyptien Zakaria Boutros qui fait trembler le monde musulman actuel. ALMAMYO

            • Raisons de la conversion de M Saye Zerbo d’après lui et critique 12 août 2013 12:03, par Maître Simozrag

              Je vous prie de me préciser si vous êtes musulman ou chrétien. Encore une fois, il n’y a aucune contradiction dans le Coran. Si vous voyez des contradictions, faites-les savoir. Je n’ai pas à chercher le film de Moussa Koné, célèbre ennemi de la Vérité et détracteur de l’Islam.

          • Raisons de la conversion de M Saye Zerbo d’après lui et critique 12 août 2013 13:33, par Maître Simozrag

            Rectificatif :

            Au lieu de : "Être musulman et mériter..."

            Lire : "Être non-musulman et mériter une récompense en dehors de l’islam, ce n’est pas contradictoire.

            • Moi je suis né d’une famille ou il y’a beaucoup de réligion et chaque jour je cause avec des chrétiens et musulmans. Mais chaque fois que je cause avec des chrétiens ils sont plus convaincants que les musulmans alors que moi je vais à la mosquée mais pas un musulman fervent. Ce que je voulais dire le livre de Moussa Koné a fait des convertis que maintenant il a publié une vidéo et moi comme ses arguments sont pertinents je vous demande de aller sur you tube pour voir si vous pouvez les refuter. Le titre : Témoignage de Moussa Koné, ancien Iman. . Il ne détracte pas l’islam mais il explique ce que dit le coran. Le fil dure pas trop (45 minutes). C’est de lui que je tire mes arguments et c’est pourquoi je ne peux pas tout vous écrire. Mais Maître, porquoi refusez vous de regarder cette vidéo ? Le connaissez vous déja ?

              • Raisons de la conversion de M Saye Zerbo d’après lui et critique 13 août 2013 09:26, par Maître Simozrag

                Je suis convaincu que le Coran est l’expression de la Vérité. Chaque verset est un miracle. Le Coran est la Parole de Dieu, j’y crois fermement et personne d’autre, quelque soit son niveau de connaissances, ne peut mettre ma foi en doute. Koné Moussa ne connaît rien en Islam. Il s’attaque à l’Islam et à la véracité du Coran, c’est la preuve qu’il fait partie de ceux que Dieu a égarés. La Parole de Dieu est ma seule référence, je n’ai pas besoin d’autres références. Merci !

                • Almamyo Donc maître si je comprends bien si vous avez foi au coran pourquoi dites vous de ceux qui ont foi en la bible ou autre livre qu’ils sont égarés alors que vous vous ne l’êtes pas ? Vous voyez c’est un peu une fuite en avant car vous ne voulez pas affronter quelques refutations du fait qu’il soit un ancien Iman. Quand les chrétiens ont foi en leur bible vous dites qu’ils sont égarés alors que vous c’est le contraire. Vous vous faîtes justice vous même. A bientôt.

                  • Raisons de la conversion de M Saye Zerbo d’après lui et critique 14 août 2013 08:46, par Maître Simozrag

                    Le Coran est un Livre qui contient la Parole de Dieu authentique et inaltérable. La Bible est un mélange de parole de Dieu et de paroles humaines. J’en ai fait la démonstration dans mes écrits. Lisez mon livre : Jésus et Mohammed où j’ai donné des exemples de la parole de Dieu et de celle des hommes dans la Bible. Je vous cite quelques exemples de paroles humaines et d’inspiration satanique :

                    En commençant son évangile par ‘‘ Très honorable Théophile’’, Luc admet qu’il n’écrivait pas sous l’inspiration de l’esprit saint, mais seulement pour des motifs personnels, comme il disait : « puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements […] Il m’a paru bon, à moi aussi, après m’être soigneusement informé de tout à partir des origines, d’en écrire pour toi un récit ordonné, très honorable Théophile. »

                    Il en est de même pour les passages suivants : « 

                    Viens au plus tôt vers moi ; car Démas m’a abandonné...Salue Prisca et Aquilas, et la famille d’Onésiphore. Eraste est resté à Corinthe, et j’ai laissé Trophime malade à Milet. Tâche de venir avant l’hiver. Eubulus, Pudens, Linus, Claudia, et tous les frères te saluent. » 2Timothée 4.9,19-21

                    « Lorsque je t’enverrai Artémas ou Tychique, hâte-toi de venir me rejoindre à Nicopolis ; car c’est là que j’ai résolu de passer l’hiver. » Tite 3.12

                    « Timothée, mon compagnon d’oeuvre vous salue, ainsi que Lucius, Jason et Sosipater, mes parents- Je vous salue dans le seigneur, moi Tertius qui ai écrit cette lettre- » Romains 16.21-22

                    « Quand tu viendras, apporte le manteau que j’ai laissé à Troas chez Carpus, et les livres, surtout les parchemins. Alexandre, le forgeron m’a fait beaucoup de mal. » 2Timothée 4.13,14

                    « Ne continue pas à ne boire que de l’eau ; mais fais usage d’un peu de vin à cause de ton estomac et de tes fréquentes indispositions » 1Timothée 5.23

                    Exemples de parole d’inspiration satanique

                    « Le roi ne demande point de dot ; mais il désire cent prépuces de Philistins, pour être vengé de ses ennemis. » 1 Samuel 18.25

                    Cette exigence cruelle et humiliante ne saurait émaner de Dieu le Clément, le Miséricordieux.

                    Il en est de même des ordres de destruction et de massacres

                    « Maudit soit celui qui éloigne son épée du carnage ! » Jérémie 48.10

                    « Alors tu frapperas du tranchant de l’épée les habitants de cette ville, tu la dévoueras par interdit avec tout ce qui s’y trouvera, et tu en passeras le bétail au fil de l’épée » Deutéronome 13.15 « Tu en feras passer tous les mâles au fil de l’épée…Tu ne laisseras la vie à rien qui respire… » Deutéronome 20.13-16

                    « Ils brûlèrent la ville et tout ce qui s’y trouvait » Josué 6.24

                    « Et ils dévouèrent par interdit, au fil de l’épée, tout ce qui était dans la ville, hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu’aux boeufs, aux brebis et aux ânes. » Josué 6.21

                    « Heureux qui saisit tes enfants et les écrase sur le roc » Psaume 137.9

                    « Tuez, détruisez les vieillards, les jeunes hommes, les vierges, les enfants et les femmes » Ezéchiel 9.6

                    « Et tu feras mourir hommes et femmes, enfants et nourrissons, bœufs et brebis, chameaux et ânes »1Samuel 15.3

                    « Vous frapperez toutes les villes fortes et toutes les villes d’élite, vous abattrez tous les bons arbres, vous boucherez toutes les sources d’eau, et vous ruinerez avec des pierres tous les meilleurs champs. » 2Rois 3.19

                    « Il (David) fit sortir les habitants, et les mit en pièces avec des scies, des herses de fer et des haches ; il traita de même toutes les villes des fils d’Ammon » 1Chroniques 20.3

                    « Leurs petits enfants seront écrasés, et l’on fendra le ventre de leurs femmes » Osée 13.16